Het einde van een gladiatorengevecht
collectie Bonnefanmtenmuseum Maastricht.

Gladiatorengevecht

G - FGC6618

Een Keltische grafsteen die in de Romeinse tijd hergebruikt is als fundering voor een nieuw gebouw.
collectie Bonnefantenmuseum te Maastricht,
foto T.A.S.M. Panhuijsen.

Keltisch-Germaanse grafsteen

*

G-M201 G-PF3147 G-FGC6669 G-FFC6618 G-FGC6634

*

Genetica Home Contact

*

Le clade du Benelux

G-FGC6618

Ce clade est apparu il y a 7 500 ans.

Il n'a pas eu de branches latérales depuis 6000 ans.
Il se divise d'abord en trois à l'époque de l'Empire romain - et ensuite immédiatement.

Il est l'ancêtre commun

Des trois familles suivantes: Marres et Slootmaekers à Maastricht et Nolet à Namur. (3)

Il vient probablement d'une région de l'Empire ou proche et a rejoint une légion romaine..

Après leur service militaire, les anciens combattants recevaient une parcelle de terre, habituellement dans leur pays d'origine lorsqu'elle se trouvait dans l'empire, sinon dans la région où ils avaient servi en dernier. Après le repeuplement de ces régions après une destruction totale entre 250 et 350 NC, des garnisons romaines sont stationnées dans la vallée de la Meuse, comme à Tongres et Namur.

C'est au sud de l'Heirweg qui allait de Cologne à l'Angleterre via Boulogne sur Mer. Un siècle plus tard, la frontière linguistique actuelle est apparue juste en dessous. Au nord de cette route vivaient les Francs germaniques, au sud les Francs romanisés. Les trois familles vivent à la frontière nord de l'Empire.

Nous nous demandons comment il est possible que toutes les branches latérales, qui ont été naturelles pendant des milliers d'années, aient disparu. Nous ne pouvons comprendre que lorsque nos ancêtres ont vécu dans une zone i>petite, très isolée, inaccessible. Compte tenu de leurs origines antérieures, on peut penser à une vallée de montagne en Anatolie, l'actuelle Turquie ou quelque chose à l'est dans les régions montagneuses autour de la Mésopotamie, dans l'Iran d'aujourd'hui.

*

Les trois familles ont chacune leur propre SNP déterminant. (4)

G2a2a1a1b1 - PF3147

La famille néerlandaise
Marres / Mares

G2a2a1a1b2 - FGC34750

La famille belge
Nolet

G2a2a1a1b3 - FGC42426

La famille belge
Slootmaekers

Ce sont leur haplotypes

Marqueurs DYS : cases bleues - valeurs DYS : cases jaunes claires
Une valeur plus élevée en ocre jaune - deux valeurs plus élevées en brun - une valoir de moins en vert clair - deux valoirs de moins en vert fluo

  Name     Clade   393 390 19a 19b 391 385
a
385
b
426 388 439 389
i
392 389
ii
458 459
a
459
b
455 454 447 437 448 449 464
a
464
b
464
c
464
d
460 GATA
  h4  
YCA
  IIa  
YCA
  IIb  
456 607 576 570 CDY
  a  
CDY
  b  
442 438
B. Marres PF3147+ 14 22 15 15 10 13 14 11 12 11 12 11 28 16 9 9 11 11 23 16 22 29 12 13 14 14 11 11 20 20 15 14 17 18 33 40 11 10
G. Marres PF3147 pred. 14 22 15 15 10 13 14 11 12 11 12 11 28 16 9 9 11 11 23 16 22 29 12 13 14 14 11 11 20 20 15 14 17 17 33 39 11 10
A. Mares PF3147 pred. 14 23 15 15 10 13 14 11 12 11 12 11 28 16 9 9 11 11 23 16 22 29 12 13 14 14 11 10 20 20 15 14 17 18 33 38 11 12
G. Mares PF3147 pred. 14 22 15 15 10 13 14 11 12 11 12 11 28 16 9 9 11 11 23 16 22 29 12 13 14 14 11 10 20 20 15 14 17 18 32 38 11 11
F. Nolet FGC34750+ 14 22 15 15 10 13 14 11 12 11 12 11 28 17 9 9 11 11 23 16 22 28 12 13 14 14 11 11 20 20 15 14 17 18 33 38 11 10
M. Slootmaekers FGC42426+ 14 22 15 15 10 13 14 11 12 11 12 11 28 18 9 9 11 11 23 14 22 29 12 13 14 14 11 11 20 20 15 14 17 18 33 37 11 10
STR marker values tested at Full Genomes and searched by YSEQ
of the three Y15220+ :   Marres – Nolet – Slootmaekers

Marqueurs DYS : cases bleues - valeurs DYS : cases jaunes claires
Une valeur plus élevée en ocre jaune - deux valeurs plus élevées en brun - une valoir de moins en vert clair - deux valoirs de moins en vert fluo

  NAME   393 390 19 391 385
a
385
b
426 388 439 389
i
392 389
ii
458 459
a
459
b
455 454 447 437 448 449 464
a
464
b
464
c
464
d
460 GATA
h4
YCA
IIa
YCA
IIb
456 607 576 570 CDY
a
CDY
b
442 438 531 578 395
S1a
395
S1b
590 537 641 472 406
S1
511 425 413
a
413
b
557 594 436 534 450 444 481 520 446 617 568 487 572 640 492 565
Marres 14 22 15 10 13 14 11 12 11 12 11 28 16 9 9 11 11 23 16 22 29 12 13 14 14 11 11 20 20 15 14 17 18 33 40 11 10 11 8 16 16 8 11 10 8 11 10 12 21 22 15 10 12 16 8 12 24 20 15 15 11 13 10 11 11 12
Nolet 22 15 10 13 14 11 12 11 12 11 28 16 9 9 11 11 16 22 29 12 12 13 14 11 12 20 20 15 14 17 18 11 10 8 16 16 8 11 10 8 11 10 0 20 22 15 10 16 8 12 23g 15 11 11 11 11
Slootmaekers 14 22 15 10 13 14 11 12 11 12 11 28 18 9 9 11 11 23 14 22 29 12 13 13 14 11 12 20 20 15 14 17 18 33 37 11 10 11 8 16 16 8 11 11 8 11 10 21 22 14 10 12 17 8 12 23g 20 15 11 11 11 12
L'haplotype STR Ancestral - Y14918 determined by YSEQ
  FullGenomes   393 390 19 391 385
a
385
b
426 388 439 389
i
392 389
ii
458 459
a
459
b
455 454 447 437 448 449 464
a
464
b
464
c
464
d
460 GATA
h4
YCA
IIa
YCA
IIb
456 607 576 570 CDY
a
CDY
b
442 438 531 578 395
S1a
395
S1b
590 537 641 472 406
S1
511 425 413
a
413
b
557 594 436 534 450 444 481 520 446 617 568 487 572 640 492 565
Ancestral 14 22 15 10 11 12 11 12 11 28 16 11 11 23 16 22 28 11 11 20 20 15 14 17 18 11 10 11 8 8 11 10 8 11 10 12 14 10 12 16 8 12 23g 20 15 13 11 13 10 11 11 12
Pré-ancestral 13 22 15 10 11 13 11 13 11 28 16 11 11 23 16 21 28 10 11 20 20 15 14 17 18 11 10 11 8 8 11 10 8 11 10 12 14 10 12 16 8 13 23g 21 14 13 11 14 10 11 11 12

*

L'arbre STR de la groupe de la Hasbaye
Geneagram-Marres-Mares-Nolet-Slootmaekers

Dans la famille Marres G et B ont eu un ancêtre commun il y a cinq générations. Ils ont tous deux une seule mutation. devrait être une ou deux 1 à 2.

Dans la famille Mares, ont A et G un ancêtre commun il y a 10 générations. A dispose de 4 mutations et G de 3. Il est prévu ici 3 ou 4. Cela correspond bien.

Les branches et Marres Mares ont un ancêtre commun il y a 15 générations. Le nombre de mutations est, respectivement: chez B 2 mutations, chez G 2, chez A 4 mutations, et chez G 3 mutations.

Les familles Marres, Nolet et Slootmaekers ont un ancêtre commun qui a vécu il y a 30 à 60 générations d'ici. Au cours de cette longue période. compter le nombre de mutations STR est devenu de moins importance en raison de la parallèle et inverse mutations. Nous constatons un nombre apparemment réduit de mutations et une distance génétique apparemment réduite..

La distance génétique

ID  Mrr B   Mrr G   Mr G   Mr A   Nolet   Sltm. 
Marres-B 38 2 5 6 4 7
Marres-G 2 38 5 6 4 7
Mares-G 5 5 38 3 5 8
Mares-A 6 6 3 38 6 9
Nolet 4 4 5 6 38 5
Slootmaekers 7 7 8 9 5 38

En noir la Distance Génétique. En vert le nombre de marqueurs utilisé.

Nous voyons que sur une période pouvant être décrite de manière généalogique, l'utilisation de la l'écart génétique avec des mutations STR peut être utilisée pour établir des relations.

Quand la limite de 800 à 1000 ans est dépassée, il semble perdre complètement sa valeur. Les SNP deviennent alors utilisables, bien qu’ils semblent également donner une indication approximative.

Le temps estimé par les STR's

ID Mrr B Mrr G Mr G Mr A Nolet Sltm.
Marres-B 38 210 360 360 300 300
Marres-G 210 38 450 450 360 360
Mares-G 360 450 38 300 540 450
Mares-A 360 450 300 38 540 450
Nolet 300 360 450 450 38 360
Slootmaekers 300 300 540 540 360 38

Le temps dans années généalogiques

ID Mrr B Mrr G Mr G Mr A
Marres-B gen. 179 442 442
Marres-G 182 gen. 445 445
Mares-G 450 466 gen. 331
Mares-A 466 466 347 gen.

Le temps estimé par les SNP's

ID  Y Tree  YFull indiv. YFull gem. R. Banks
Marres 1350 1958 1350 2000
Nolet 1350 1222 1350 2000
Slootmaekers 1350 931 1350 2000

G-FGC6618_tree\

Auteur: E.C.W.L. (Boed) Marres, Amsterdam

- dernière modification: