Armoiries Marres

Les armoiries Marres
dans les Pays Bas

LES ARMOIRIES
MARRES  /  MARES

Armoiries Mares

Les armoiries Mares
dans les Pays Bas

Les armoiries Marres à Liège au 13ème siècle

A la famille liégeoise médiévalle Marres sont attribuées dans la littérature trois armes différentes.

armoiries de Marres de Liège 1720

1720

Dans le Recueil Héraldique des Bourguemestres de Liège d J.P. Gramme, 1720, est publié chez l'article sur Johan de Mares l'arme suivant: d'or semé de fleurs de lis de gueules; au lambel de cinq pendants d'azur. (6)

La figure d'arme semé de fleurs de lis est portée par beaucoup de familles de Hasbaye. En premier lieu ce sont les sept chevaliers bannerets qui certainement ou probablement sont descendus de la maison Dammartin. Dammartin de Warfusée porte: Gueules semé de fleurs de lis (7). Un grand nombre de familles de la Hesbaye portent cette arme avec une fraction. (8). Et ainsi avec leurs possiblement Marres.

armoiries de Marres de Liège 1843

1843

Léon de Herckenrode (9) décrit l'arme de la famille Marres de Liège - ici écrit comme des Marets - comme suit: d'or à trois feuilles de Marais de sinople. Par Rietstap et Renesse évidemment reproduit et noté comme: d'or à trois feuilles de nénuphar de sinople. Il donne aucune source.

Th. de Renesse, Dictionnaire des figures héraldiques, Brussel 1894, Elle a été inscrite sous feuilles de nénuphars, trois, sinople sur or.

J.B. Rietstap, Armorial Général, Gouda, 1887: d'or à trois feuilles de nénuphar de sinople. Là encore aucune source.

Le Miroir des Nobles de Hesbaye est un manuscrit de Jacques de Hemricourt où il traite des généalogies de l'Ancienne Noblesse de Liège & des environs, depuis l'an 1102 jusques en l'an 1398, avec l'histoire des Guerres Civiles dudit Pays, qui ont duré l'espace de quarante cinq ans. (5)

L'auteur du manuscrit appartenait à la vieille noblesse liégeois et a été liée au famille Marres. Son oncle Goffin de Hemricourt, qui est mentionné comme un greffier de la ville de Liège en 1335 et 1338 et a beaucoup écrit sur les questions de paix, a été marié à Agnès Marres fille Johan Marres maître de la cité de Liège en 1269.

Quatre alliances nobles sont décrits ici de la famille Marres. Dans le manuscrit originale le nom est écrit surtout comme Mares ou des Mares et dans la re-traduction de 1673 comme des Marez, des Marets ou des Marests. Il est frappant de constater que d'aucun de ces alliances Marres les armes sont décrits.

Il s'agit du mariage de susmentionné Johan de Marres avec une fille de Bauduin du Château de Slins et les mariages de trois femmes de son famille, Agnès Marres, marié à susmentionné Goffin Hemricourt, Maroie Marres marié à Johan Boileau de Mons, huissier de Hesbaye 1317 - 1322, et échevin de Liège de 1335 à 1344, chevalier en 1339, et aussi un fille que nous ne connaissons pas le nom mariés à Goffin des Tombes.
Hemricourt écrit que leurs descendants se trouvent dans les villages Mares, Orpe et environs.

armoiries de Hemricourt

1398

Un fils du couple Hemricourt-Marres, Jehan, est entré dans le clergé et est devenu canon de Saint Gilles et doyen rural de Rochefort. Il a pris le nom de famille de sa mère et appelle lui-même Jehan de Mares.

Il portait une variante de l'arme Hemricourt. Les couleurs sont inversées, la barre est devenue une croix oblique sur laquelle un écu avec une croix droit.

Nous ne pouvons dire que la vieille famille Liégoise Marres était noble parce que autrefois ils auraient eu leur propre section dans le Miroir des Nobles. Lá sont cependant mentionné leurs alliances nobles, et Agnes Mares est d'ailleurs appelé une damoyselle de bonne nation.

Une parenté entre les Marres de Maastricht et de Liège est plausible, mais pas prouvé hors de tout doute. Au XIVe siècle, à partir de l'an 1388, est connu que les Marres de Maastricht possédaient des terres dans la principauté de Liège en Zussen. Ici, notre ancêtre Johan Marres a acquis en 1402 un manoir qui avant avait été en possession des chevaliers de Boxberch. Dans le village voisin Heukelom qui appartanait au comté Vroenhof sous la juridiction de Maastricht la famille Marres de Maastricht appartenait deus manoirs qui sont restés dans la famille jusqu'au le 17ème siècle

Armoiries des familles apparentées

armoiries du Château de Slins

armoiries de Hemricourt

armoiries de Boileau de Mons

Château de Slins

Hemricourt

Boileau de Mons


Home
Héraldique
Contact